Accueil

Commande dmidecode

La commande dmidecode est un outil permettant d’utiliser la table DMI (Desktop Management Interface) ou MBIOS (System Management BIOS) pour afficher les informations des composants matériels du systèm

Supprimer les processus d'un user

Commande pour supprimer tous les processus d’un utilisateur en particulier : # ps aux | grep "^usename" | awk '{print $2}' | xargs kill -9  Détails : ps aux :

SGE - Observer des jobs

Pour observer de plus près le comportement d’un job, on peut utiliser la commandes qstat. Extrait du manL’aide de la commande précise : # qstat --helpusage: qstat [options] [-ext]

SGE - Status des jobs

Les commandes qstat et qmod affichent les informations des jobs dans la file d’attente. Les jobs passent généralement par plusieurs statuts au cours de leur exécution. Les statuts typiques sont pendin

SLURM - Status des jobs

La commande squeue affiche les informations des jobs dans la file d’attente sous forme de plusieurs colonnes dont ST et NODELIST (REASON). La colonne ST indique le statut du job et NODELIST (REASON) d

SLURM - Observer des jobs

Pour observer de plus près le comportement d’un job, on peut utiliser les commandes sstat, ssacct, scontrol et même squeue. Extrait du manL’aide des commandes précise : squeue : afficher les info

SGE - Surcharge des noeuds

Parfois les clusters de calcul subissent de fortes charges, dûes à des résidus de calculs terminés qui peuvent toujours apparaître dans la liste des processus, SGE est censépourvoir gérer ce type de p

SGE - Limiter le nombre de job

Pour limiter le nombre de calcul lancé par un utilisateur, il est possible de paramétrer un script dans le fichier prolog de SGE en appelant un autre fichier, ici nomé MaxJobs contenant les restrictio

SGE - Prolog et Epilog

Le dossier <$SGE_ROOT>/site/ comporte un certain nombre de fichiers définissant le comportement de SGE, ce dossier contient également les fichiers prolog et epilog. Fichiers de configurationSi c

Linux - LUKS

LUKS (Linux Unified Key Setup) est un standard associé au noyau Linux pour chiffrer les disques. Le standard LUKSFonctionnalitésLUKS permet de chiffrer l’intégralité d’un disque de telle sorte que cel

Linux - "passwd Module is unknown"

Pour vérifier la force d’un mot de passe, le module pam_pwquality.so est utilisé dans CentOS/RHEL6 pour vérifier la force du mot de passe. Dans CentOS/RHEL7 c’est le module pam_cracklib.so. Problème

TiNa - License

Pour vérifier la licence de TiNa VérificationGUISimplement, dans votre interface en haut à droite : Onglet Help > License CLIDans votre console : # /usr/Atempo/TimeNavigator/tina/Bin/ade_admin -

TiNa - Defragmentation Catalogue

La défragmentation du catalogue est nécessaire pour éviter qu’il atteigne sa taille maximale possible, ce qui risquerait d’empêcher le bon déroulement des sauvegardes. Utilité du CatalogueLe catalogue

Xauthority

Lorsque vous voulez vous connecter à un logiciel qui a besoin des droits root dans un environnement graphique depuis ssh, si les MAGIC-COOKIE ne sont pas définis dans le fichier .Xauthority de root il

SGE - Les classes

Parfois un script ne peut pas se lancer car la queue a été paramétrée avec une classe Les classesLes classes sous SGE ? A Job Class is :A set of jobs that are equivalent in some sense and treated sim

Bash - Petit script de recherche

Pour faire une recherche dans un répertoire nommé rep, avec des fichiers d’extention .md ScriptRecherche basiqueDans votre .bashrc, créer la fonction suivante, il s’agit d’un grep couplé à un sort. Le

NetApp - qtrees volume aggregate LUNs

Différences entre un agregat, un volume, un FlexVol, un qtree et un LUN sous NetApp. Le schéma ci-dessous donne un aperçu général : AggregateDéfinitionAggregate : ensemble de disques physiques, géné

NetApp - qtrees

Un qtree NetApp est un répertoire avec des propriétés particulières. Le “Q” signifie “quota”, les FlexVols sont maintenant de plus en plus utilisés dans NetApp car ils peuvent également être limités p

SLURM - Script de soumission

Vous trouverez ci-dessous un certain nombre d’exemples de scripts pouvant être utilisés comme modèle pour créer vos propres scripts de soumission SLURM. Simple scripts de soumissionLes jobs nécessiten

Find et rm

Si vous voulez changer les droits et supprimer tous les dossiers du répertoire /John qui commencent par “test” et finissent par “.bdr” : # find /home/John/ -type d -name "test*.bdr" -exec sh

SLURM/SGE Cheat Sheet

Equivalences des commandes SLURM/SGE Commandes utilisateur Explications Commande Slurm Commande SGE Interactive login # srun --pty bash # qlogin # srun -p "part_name" --pty bash

NetApp - Cheat Sheet

Cheat sheet des commandes NetApp les plus utiles. Certaines commandes sont très longues et pour plus de facilité : la version PDF ici Note : - En cours - certaines commandes ne sont pas encore bien o

SLURM - Comptes/Associations/Groupes

Il existe quatre composants principaux dans Slurm : le compte Unix, les groupes Unix, les comptes Slurm et les associations Slurm. Sous UnixCompte/utilisateur UnixTout utilisateur doit avoir un compte

SLURM - QOS Gestion

Il est possible de spécifier une QOS (Quality Of Service) pour chaque jobs soumis dans Slurm, la commande sacctmgr permet de les gérer. Gérer les QOSManipulation des QOSAjoutAjouter une nouvelle QOS :

SLURM - QOS généralités

Il est possible de spécifier une QOS (Quality Of Service) pour chaque job soumis dans Slurm, la QOS affectera le job de 3 façons : Priorité Préemption Limites C’est la commande sacctmgr permet de g